Actualités

Permanence de garde respiratoire bronchiolite

Objectifs de l’action

  • Objectif général :

Renforcer la prise en charge des bronchiolites du nourrisson (gardes respiratoires) dans le cadre de la permanence des soins (PDS) organisée par les Masseurs Kinésithérapeutes (MK) sur la région Bretagne en partenariat avec les médecins pédiatres hospitaliers et libéraux, les pharmaciens et les médecins généralistes.

  • Objectifs spécifiques :
  1. Harmoniser les techniques de prise en charge des bronchiolites du nourrisson des professionnels de santé de Bretagne qui participent à la permanence des soins , en collaboration avec l’hôpital, suivant la conférence de consensus de 2000, et en faisant référence aux études sorties depuis 2004 .
  2. Déployer les gardes respiratoires de façon à répondre aux besoins de l’ensemble de la population dans les zones non pourvues.
  3. Développer l’exercice coordonné pluri professionnel (masseurs-kinésithérapeutes, médecins pédiatres hospitaliers et libéraux, pharmaciens et médecins généralistes)
  4. Renforcer le lien entre le secteur hospitalier et le secteur ambulatoire
  5. Répondre à la demande des MK de Bretagne qui souhaitent obtenir une indemnisation pour la prise en charge des bronchiolites du nourrisson dans la cadre des gardes respiratoires.
  6. Développer la coordination étudiants et masseurs-kinésithérapeutes libéraux pour amener les étudiants à connaître, la prise en charge des bronchiolites mais surtout, le monde des libéraux en zone sous et très sous dotées.
  • Objectifs opérationnels :
  1. Organiser une formation pluri professionnelle (Masseurs Kinésithérapeutes, médecins pédiatres hospitaliers et libéraux, pharmaciens et médecins généralistes) en vue d’acquérir une culture commune autour d’un bilan et de la prise en charge des bronchiolites.
  2. Mettre en place des réunions de travail auprès des professionnels de santé pour favoriser le déploiement des gardes respiratoires
  3. Développer le système d’information, la messagerie sécurisée et le DMP en organisant des soirées d’échanges pluri professionnelles par territoire de santé.
  4. Organiser des temps de travail et d’échanges pluri professionnels (hospitaliers et ambulatoires) pour créer des outils adaptés afin d’assurer la continuité des soins (fiches de liaison (annexe 1), calendrier de garde…).
  5. Rémunérer le temps des permanences des soins des Masseurs-Kinésithérapeutes pendant les gardes respiratoires lors de la prise en charge des bronchiolites sur la base d’un forfait.
  6. Développer un partenariat entre l’Institut de Formation en Masso-Kinesitherapie (IFMK) et l’URPS-Masseurs Kinésithérapeutes Libéraux de Bretagne (URPS MKLB)