Règles d’isolement au 3/01/22

A partir du 3/1/21 les règles d’isolement évoluent suivant le DGS-urgent 2022_01

 

Précisions sur les conditions de dérogation pour les soignants (Mars 2022-01)

 

Pour les cas positifs asymptomatiques ou pauci-symptomatique ne présentant pas de signes respiratoires d’excrétion virale comme la toux et les éternuements et disposant d’un schéma vaccinal complet, une dérogation à l’éviction est possible (uniquement dans le cadre de l’exercice professionnel). Ces professionnels devront scrupuleusement respecter les gestes et mesures barrières, ne sont pas autorisés à participer aux moments collectifs ne permettant pas le port du masque en continue et doivent limiter au maximum leurs contacts avec les autres professionnels. Dans la mesure du possible ces personnes devront être prioritairement affectées aux activités ne nécessitant pas le contact avec les patients à risque de forme grave de Covid 19 ou en situation d’échec vaccinal

 

Pour les cas positif symptomatique AUCUNE dérogation n’est possible.