S’appuyer sur les kinés de ville pour anticiper l’épidémie de bronchiolite.

L’URPS MK de Bretagne souhaite réaffirmer le rôle des kinésithérapeutes dans la prise en charge des bronchiolites.

Pour rappel, l’intervention d’un kinésithérapeute permet :
• D’éduquer et de sécuriser les familles sur le virus de la bronchiolite et des conduites à tenir ;
• D’apprendre les techniques de mouchage et de prodiguer des conseils de prévention aux parents
• D’établir un bilan pour surveiller l’état clinique des jeunes enfants ;
• D’orienter en fonction de la gravité de la bronchiolite ;
• D’utiliser des techniques de désencombrement bronchique si cela est nécessaire sur le plan clinique.

La prescription de kinésithérapie et le soutien des réseaux de gardes respiratoires permettront de fluidifier les parcours des enfants atteints de bronchiolite et d’éviter autant que possible la saturation des services hospitaliers et des cabinets médicaux sur les territoires.

 

Serge COLOMBEL, élu à l’URPS MKLB, invité au 12/13 bretagne le 02/11/2021. Visionnez le replay